LA PATROUILLE DES CASTORS

Rassemblement festif pour la bonne cause

Ils sont quatre, ils sont plein de bonne volonté et ont de l’enthousiasme à revendre ! Nostalgiques de leurs jeunes années chez les scouts, Stéphanie, Benoît, Michel et Jean-Philippe ont décidé d’apporter le bonheur en chantant et en jouant de la guitare. Une fois le campement installé et tous les habitants rassemblés, les voilà fin prêts pour démarrer la (ré)Veillée, pour trouver plein de belles causes à défendre et pour vivre le frisson d’une grande aventure collective. Et pourquoi pas… changer le monde. Ensemble !

Sac au dos, sourire aux lèvres, tenue réglementaire et guitare en bandoulière, la Patrouille des Castors débarque en ville pour organiser une grande (Ré)veillée. Ils ne sont que quatre mais ils ont de l’énergie, de la bonne volonté et de l’enthousiasme à revendre : trois garçons et une fille qui veulent retrouver la vie au grand air, le plaisir d’être ensemble et de s’entraider. Ces énergumènes ont réinventé de toutes pièces un scoutisme bien à eux et multiplient les interventions bienfaisantes pour partager avec la population leur volonté d’aider leur prochain

Par le biais du théâtre de rue, et toujours en musique, les artistes de la Roulotte Ruche poursuivent avec La Patrouille des Castors un travail axé sur la recherche d’une grande proximité avec le public, où l’on multiplie les connivences avec celui-ci, où l’on cherche à l’emmener dans l’univers décalé et drôle du spectacle, où on l’amène à partager les mêmes aspirations que les personnages.

Après avoir assisté à une installation musicale et chorégraphiée du campement, le public est invité à se familiariser avec l’univers des Castors en découvrant les petites histoires qui les lient. Puis, une fois que tout est (enfin) prêt, ces derniers vont enfin pouvoir détailler le contenu de leur grand projet humanitaire grâce à un exposé collectif qui leur permettra de recueillir l’adhésion de la population locale, et peut-être de recruter de nouveaux éléments pour la Patrouille.

Mais les motivations personnelles de chacun ne sont pas toujours très claires, voire incompatibles. Leur désir de bien faire se heurte à la réalité et le vernis de leurs bonnes intentions ne tarde pas à s’écailler. Entre l’idéologie parfois tendancieuse de Benoît et la naïveté bien pensante de Michel, entre l’incompétence béate de Stéphanie et l’égoïsme patent de Jean-Philippe, parviendront-il à construire un grand projet collectif, un idéal même discutable, une utopie ?

Et comment imaginer un scoutisme sans guitare ni chansons entraînantes ? Tout au long du spectacle, la musique occupe une place prépondérante, et le chant est une façon de poursuivre le récit et de raconter l’histoire qui est train de se jouer, à la manière d’une comédie musicale au pays de Baden Powell.

Vidéo : Festival Chalon dans la Rue (2018)

La Patrouille des Castors propose des interventions de théâtre de rue sur-mesure : impromptus en amont de la (ré)Veillée, campement improvisé dans un parcours-spectacle, tour de chant au sein d’une structure…

L’équipe est parfois sollicitée pour écrire des chansons sur-mesure en lien avec un contexte ou un événement. Ce travail, réalisé notamment avec les Archives départementales du Nord a conduit à la réalisation de clips.

Théâtre de rue

Conditions techniques

Spectacle fixe pour l’espace public (possible en salle)
Durée : 50 minutes (2 représentations possibles par jour avec 2h d’intervalle)
Jauge : 200 personnes

Distribution

Interprétation : Loran Casalta, Fanny Duroisin, Guillaume Leclercq et Damien Lourme
Écriture et mise en scène : Jean-Christophe Viseux
Accessoires et décors : Angélique Legrand, Amaury Roussel, Samuel Sylard
Costumes : Angélique Legrand

Partenaires

Production : La Roulotte Ruche
Coproduction : La Ville de Tourcoing, le Boulon – Centre National des Arts de la Rue et Culture Commune – Scène Nationale du Bassin Minier du Pas de Calais
Accueil en résidence : La Ville de Douchy-les-Mines, Le Boulon à Vieux Condé, Culture Commune à Oignies, La Makina à Hellemmes, La Ville de Lille, La Ville de Bailleul, La Ferme d’en Haut à Villeneuve-d’Ascq, La Ville de Mons-en-Barœul

Références

Chalon-sur-Saône (71) Chalon dans la Rue / Sotteville-lès-Rouen (76) Festival Viva Cité / Haguenau (67) Festival L’Humour des Notes / Corbie (80) Fête dans la Rue / Bourrou (24) La Vallée s’emporte / Mehun-sur-Yèvre (18) Jardins en Fête / Soussey (21) Soussey dans la Rue / Périgueux (24) Isle était une Voie (Le Sans Réserve) / Harcourt (27) Les Séquences Buissonnières / Tourcoing (59) Festival Tréto / Avranches (50) Les Estivales / Dunkerque (59) Les Scènes d’Été / Vierzon (18) Festival Cap’O’Monde / Douchy-les-Mines (59) Les Douchynoiseries / Dieppe (76) Les Samedis du Quai / Hornoy-le-Bourg (80) Le Chahut Vert / Soiron (BE) Soiron Sur Scènes / Noyelles-Godault (62) Village des Cultures / Concarneau (29) L’Été en Fête / Carvin (62) Festival Les Éclectiques / Rouen (76) Graines de Jardin / Amiens (80) La Balade Engagée / Fillé-sur-Sarthe (72) Île MoulinSart / Boulleret (18) Un Été à Boulleret / Uzerche et Masseret (19) Festival des Arts de Rue / Steenvoorde (59) Fête du Houblon / Monchy-Breton (62) Les Transes de Marie Grauette / Villeneuve-d’Ascq (59) La Ferme d’en Haut / Arras (62) Les Vendredis du Pharos / …