Bribes Célestes et Rhapsodies Nomades

Prêche visionnaire pour une apocalypse joyeuse


À coup de sermons courts assénés tels des vérités absolues, et à grand renfort de tweets sonores intempestifs, ces trois splendides nomades font l’apologie de notre monde si parfait, faisant leur la célèbre maxime de Candide : l’optimisme c’est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal ! Ils sont dans la place pour nous montrer la lumière et nous redonner espoir


Synopsis
Vêtus de fripes clinquantes, trois magnifiques vagabonds investissent en musique une place ou un coin de rue. L’orateur-poète prêche une vision excessivement optimiste du monde actuel, et ses deux disciples-musiciens illustrent son propos par de très courtes phrases, à l’image des posts et autres tweets. De l’éloge des écrans à celui des automobiles en passant par les bienfaits du nucléaire ou le plaisir du fumeur, il se fait fort de rendre réjouissant ce que d’autres considèrent (à tort) comme des fléaux.

Distribution (en alternance)
Orateur : Claire Bastien, Loran Casalta, Eric Ghesquière ou Patrick Sourdeval
Disciple 1 : Mael Bougeard (sax alto), Maké Knockaert (trompette) ou Marie Koconka (trompette)
Disciple 2 : Axel Brame (sax ténor), Franck Coulibaly (sax ténor) ou Thomas Knockaert (trombone)